Les transports

Quelles alternatives à la voiture pour un citadin ?

Elle reste le moyen de transport privilégié des Français. Pourtant, la voiture n’a plus bonne presse notamment en ville où la guerre a été déclarée à son encontre. Source de pollution, elle consomme de l’espace, fait perdre du temps à cause des mauvaises conditions de circulation et provoque stress et incivilité. Dans ce contexte, il devient plus que crucial de se tourner vers des alternatives pour réduire l’usage de l’automobile en ville.

Les transports en commun

Dans la liste des alternatives à la voiture individuelle, les transports en commun s’imposent comme un choix classique, mais très pratique. Ces solutions de locomotion se sont largement développées au cours du XXème siècle. Métro, autobus, tramway sont autant de services devenus incontournables. Ils ont l’avantage de desservir le centre-ville, les administrations, les quartiers très peuplés et même les centres commerciaux. Malgré leur développement pourtant, ils n’ont pas réussi à détrôner la voiture. Les incommodités, les saletés ou l’insécurité constituent un frein. Heureusement, il existe de nouvelles alternatives qui permettent d’éviter la voiture sans être obligé de prendre les transports en commun.

Les moyens de locomotion individuels

C’est surtout dans les grandes agglomérations que se développent à vitesse grand V les solutions de mobilité individuelle. En tête de liste figurent les incontournables vélos en libre-service. Deux formules existent. D’une part se trouvent les stations dédiées qui favorisent un stationnement plus sécurisé pour les bicyclettes. Cependant, comme ce service prend énormément d’espaces, la formule du free-floating a été conçue. Le principe : laisser le vélo là où cesse votre trajet. À côté de ce mode de locomotion, les scooters électriques ont également gagné du galon. Leur usage entraîne moins de fatigue et ils permettent de faire des trajets plus longs et difficiles. Enfin, s’il est question de distances plus faibles, pourquoi ne pas s’essayer à des solutions innovantes comme l’hoverboard, la monoroue ou la trottinette électrique.

La mobilité partagée

L’auto-partage constitue une véritable révolution dans les solutions de transports urbains. Apparu dans le sillage de l’ubérisation et du digital, le concept a pris un essor considérable grâce à internet. Il existe désormais une pléthorique de sites web qui permettent aux particuliers ou aux entreprises de louer leurs voitures. En parallèle à l’auto-partage, le covoiturage suscite l’engouement des citadins par son aspect pratique et économique. L’idée est de partager son véhicule avec d’autres personnes pour des déplacements et de partager les frais de déplacement (carburant, péage, etc.).

Combiner les solutions de mobilité

S’il est difficile de vous passer totalement de la voiture, pourquoi ne pas combiner les différents modes de transport en jonglant entre les transports en commun, la voiture et le vélo, l’hoverboard ou la trottinette électrique ? Vous pouvez par exemple prendre la voiture jusqu’en bordure de la ville vous évitant ainsi les bouchons du centre et prendre ensuite le vélo. Actuellement, de nombreuses applications pour smartphone ont été développées pour aider les utilisateurs à combiner les solutions de mobilité. Il est même possible de réserver les taxi-vélos, les vélos, les VTC ou les taxis directement via ces applications afin de gagner en praticité.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire

A découvrir