La voiture

Comment savoir si ses pneus sont lisses et usés donc bon à changer ?

Le Code de la route exige que vous rouliez avec des pneumatiques en bon état. Apprécier correctement l’état de ses pneus d’un seul coup d’œil n’est pas chose évidente, surtout pour les néophytes. Voici quelques techniques qui vous permettront d’évaluer correctement la santé de votre monte pneumatique et de déterminer s’ils nécessitent d’être changés ou non.

L’examen visuel

Cela peut paraître incroyablement évident, mais la première chose à faire est tout simplement d’aller regarder l’état général de chaque pneu. Pour se faire, et pour les pneus avant, braquez simplement votre volant du côté du pneu que vous souhaitez contrôler. L’examen visuel doit vous permettre de vérifier et d’apprécier l’état général du pneu, s’il n’est pas visiblement endommagé, avec des bosses apparentes, des déchirures, aussi bien sur la bande de roulement que sur les flancs du pneu. Un examen visuel un peu plus approfondi devrait permettre de voir si les flancs ne présentent pas des espèces de micros fissures, témoignant ainsi d’une usure certaine du pneu. Dans tous les cas, la moindre anomalie à ce stade signifie que vous êtes dans l’obligation de changer le pneu. Par ailleurs, le changement d’un pneu entraîne le remplacement de l’autre pneu opposé, sur le même train. Une fois que vous avez effectué cette première revue sommaire sur chacun des 4 pneus, il convient maintenant de procéder à des mesures un peu plus précises.

Témoins d’usure

Les témoins d’usure sont des marqueurs qui se présentent sous la forme d’un petit trait incrusté dans les rainures de votre pneu. La hauteur de la rainure doit toujours être au-dessus de ces témoins. Concrètement, un témoin qui n’affleure pas encore la surface de roulement du pneu signifie que le pneu est encore en état de fonctionnement. Le cas échéant, ou pire, si le témoin a complètement disparu signifie que votre pneu devra être remplacé. Dans tous les cas, et pour être encore plus précis, la profondeur de vos rainures doit toujours être supérieure à 1,6 millimètre, c’est la valeur minimale fixée par le Code de la route en France. Attention, des pneus estimés lisses lors d’un contrôle de Police vous expose au règlement d’une amende forfaitaire de 135€.

Une dernière astuce pour la route

Pour terminer, voici une astuce très peu connue des automobilistes : lire la date de fabrication du pneu. Cette information est gravée sur le pneu et se présente sous la forme de 4 chiffres figurant dans un cercle ovale. Vous verrez par exemple un chiffre dans le genre 2214. Cela signifie tout simplement que le pneu a été construit la vingt-deuxième année de l’année 2014. Quel est l’intérêt de cette information ? Même si le pneu présente une bonne apparence, que les rainures sont encore bien épaisses, cela ne l’empêchera pas dans le même temps d’être un pneu âgé, c’est-à-dire fabriqué il y a plus de 10 ans, et qui peut donc potentiellement présenter des défaillances à grande vitesse.

Dernière information a connaitre, la durée de vie d’un pneu est estimée entre 20 000 et 50 000 kms, selon qu’il s’agisse d’un premier prix ou d’une monte premium.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire